Accueil / Entreposage / Manutention /

Pénurie de palettes : il y a urgence à « fluidifier »

, par Stratégies Logistique

Les palettes deviennent aussi rares que chères. Face à cette situation critique, plusieurs organisations professionnelles ont publié une charte, afin de demander à leurs adhérents de fluidifier au maximum la circulation des palettes.

« Si aucune mesure n’est prise de manière urgente, l’ensemble de la chaîne logistique alimentaire risque de graves perturbations par manque de supports de manutention », préviennent les organisations représentant les transporteurs frigorifiques (La Chaine logistique du froid), les industriels et distributeurs (AUTF-Association professionnelle des chargeurs, FCD-Fédération du Commerce et de la Distribution).

Dans la charte publiée, les professionnels du transport et de la logistique appellent à mettre en oeuvre quelques bonnes pratiques volontaires, « avec effet immédiat et jusqu’à fin septembre 2022 ». De manière générale, il s’agit de ne pas les stocker de façon excessive, en sur-anticipant les approvisionnements ou en misant sur la spéculation.

« Une transparence et un suivi rigoureux de la part de toutes les parties prenantes (chargeurs, transporteurs, destinataires, intermédiaires) permet d’avoir une connaissance optimale de l’état et de la localisation des palettes », souligne la charte qui compte sur un esprit de collaboration et de respect réciproque, notamment concernant l’accueil des conducteurs.

Bonnes pratiques à partager

Concrètement, les demandes portent sur :

  • les rendez-vous pour venir reprendre les palettes vides qui doivent être accordés aux transporteurs, en fonction de leur encours palettes et organisées dans la semaine qui suit la dernière livraison,
  • la durée de validité des bons palettes (remis aux transporteurs lorsque les palettes physiques ne sont pas disponibles immédiatement au moment de la livraison) qui doit être constante et avoir une validité d’un an,
  • le nombre de palettes restituées, aux transporteurs et aux chargeurs, doit être égal au nombre de palettes livrées,
  • dans la mesure du possible, ne pas systématiser le taux de freinte (pourcentage du nombre de palettes chargées qui ne sera pas pris en compte dans la dette retour) à la livraison. Dans tous les cas les refus de restitution doivent être justifiés.

« Il s’agit de mesures d’urgence », souligne la charte. Un groupe de travail étudiera à la rentrée les modalités de collaboration à promouvoir à plus long terme. Depuis quelques mois, le marché de la palette connaît une grande tension... qui pourrait donc s’accentuer cet été et à la rentrée.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 197 - octobre/novembre 2022

Stratégies Logistique n°197 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui se tiendra à Paris le jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.