Accueil / Stratégies Logistique Business /

Un avenir sans vision industrielle ? Inenvisageable pour de nombreux fabricants

Stratégies Logistique Business propose des articles rédigés par nos partenaires commerciaux.

Par Matt Van Bogart, Stratégie de Distribution Mondiale, Automatisation industrielle, Zebra Technologies.

Le déploiement des scanners industriels fixes et des systèmes de vision industrielle apporte bien des bénéfices aux entrepôts, centres de distribution et usines qui franchissent ce cap. Mais un seul frein subsiste dans l’inconscient collectif : ces solutions ont la réputation d’être excessivement compliqués à configurer et difficiles à déployer.

Pour un bon nombre de fabricants, l’intégration de la vision industrielle dans leurs opérations est une opportunité pour améliorer la qualité et le rendement. Pour d’autres, cette technologie n’apparaît pas comme une option viable en raison de l’importance des ressources nécessaires pour mettre en œuvre, intégrer et gérer les systèmes existants. Il en va de même pour les entreprises de logistique qui ont besoin depuis longtemps d’optimiser l’efficacité et le suivi des marchandises. Dans leur cas, il s’agit de trouver un meilleur moyen de suivre et de tracer les marchandises prélevées et emballées sur des tapis roulants et dans le sens inverse pour les articles retournés pour être remis en rayon.

L’automatisation de la prise de décision et l’accélération des activités : un atout pour les équipes concernées

Au cours de l’année écoulée, les ingénieurs de Zebra Technologies ont réalisé ce que personne n’avait accompli jusque-là. Afin de simplifier l’installation, l’utilisation et l’adaptation des solutions, ils ont incorporé les principes des anciens systèmes de vision industrielle - tout ce qui faisait que cette technologie valait la peine d’être essayée il y a des décennies - dans une plateforme de vision et de numérisation unique et cohérente. Plus concrètement, ils ont allié la performance à la simplicité. Au lieu que les scanners industriels fixes et les caméras de vision industrielle soient des composants matériels disparates gérés par des logiciels très lourds et archaïques via de multiples interfaces utilisateur, ils sont désormais unifiés sur une plateforme logicielle unique facile d’utilisation. L’apprentissage, l’utilisation ou la mise à niveau de ces technologies de numérisation ou de vision industrielle ne requièrent aucune compétence particulière ou expérience préalable. Elles sont simples à configurer, à contrôler et à déployer.

Au-delà d’obtenir un meilleur confort d’utilisation, vous pouvez affecter en toute confiance de nouveaux employés aux postes d’observation, tout en sachant qu’ils seront en mesure de prendre les bonnes décisions dès le premier jour. Vous serez également en mesure de réaffecter les scanners ou les caméras pour prendre en charge de nouvelles applications avec une mise à jour logicielle en une seule journée. Plus important encore, cela signifie que vous pouvez préparer vos opérations afin de maintenir les niveaux de production durant les pics d’activités, et ce même si les offres d’emploi et les budgets informatiques sont en déclin.

Une seule et même plate-forme logicielle peut désormais alimenter des scanners industriels fixes pour le suivi et la traçabilité et la validation des travaux en cours par vision industrielle aux points de contrôle de la qualité. Tout aussi remarquable, le système unifié de numérisation et de vision peut capturer les défauts, guider les actions des robots et vérifier le positionnement correct des étiquettes sur les paquets et les palettes pour le suivi en aval. Mais ce n’est qu’un début.

L’adaptabilité infinie de ce système de vision industrielle repensé s’avère déjà précieuse pour les fabricants qui doivent améliorer les processus, réduire les délais d’embarquement ou automatiser la prise de décision afin d’améliorer la capacité de production et réduire les erreurs coûteuses. Même les opérateurs d’entrepôts, autrefois méfiants à l’égard des avantages des systèmes de vision industrielle, reconsidèrent leur valeur en tentant d’obtenir une plus grande transparence dans les mouvements des stocks et d’accélérer les tâches les plus simples, telles que la numérisation des articles entrants et sortants par les manutentionnaires.

Percevoir la valeur de la vision industrielle dès aujourd’hui

La pandémie a révélé les failles des chaînes d’approvisionnement et des processus connexes (la déconnexion des données entre les silos de la chaîne d’approvisionnement) et les conséquences de ces deux phénomènes. Même ici chez Zebra, nous avons commencé à percevoir des lacunes dans les structures de flux de travail traditionnelles et les architectures technologiques que nous n’aurions pas vues sans un tel événement perturbateur. Mais comme pour beaucoup d’entreprises et fabricants, cela a surtout été l’opportunité d’écouter, d’apprendre et d’ajouter de la valeur aux solutions déjà existantes. Sachant à quel point il est essentiel que les décisions soient prises à l’unisson avec les partenaires de la chaîne d’approvisionnement en amont et en aval et de comprendre le pourquoi du comment, nous avons examiné l’objectif et l’applicabilité de la technologie sous un angle différent.

Après des recherches, une conception et des tests ciblés, nous avons pu adapter les technologies traditionnelles de lecture de codes à barres et de vision industrielle pour mieux répondre aux flux de travail actuels centrés sur l’automatisation. Par exemple, Zebra a travaillé avec certains exploitants d’entrepôts afin de les aider à passer d’applications de scan manuel à des applications de scan par le haut qui améliorent la productivité et permettent une amélioration significative de l’efficacité. Afin de résoudre des problèmes allant bien au-delà des défis standard de suivi et de traçabilité, de contrôle des processus et d’inspection de la qualité, Zébra a collaboré avec des fabricants mondiaux sur de nouvelles applications de vision industrielle.

S’ils respectent les quotas de production mais ne parviennent toujours pas à livrer les commandes à leurs clients dans les délais, ils pourront en connaître la raison. Ils seront également en mesure de voir si les robots font correctement leur travail et la manière de les optimiser pour accroître leur fiabilité. En outre, les nouvelles caméras intelligentes utilisées dans le système de vision industrielle et de balayage industriel fixe à double fonction permettent aux fabricants et aux fournisseurs de services logistiques de procéder rapidement à des vérifications d’outils, de tâches et de visuels.

Voir la vision industrielle pour ce qu’elle peut être, et non pour ce qu’elle était auparavant

De notre point de vue, l’innovation technologique consiste à favoriser le progrès. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il faut laisser le passé derrière soi. Fort de plus de 20 ans d’expérience sur le marché de l’imagerie industrielle et de la vision industrielle, j’ai vu passer d’innombrables innovations. En ce sens, réintégrer la vision industrielle dès maintenant est l’un des meilleurs moyens de se plier aux exigences des clients et des organismes de réglementation sans briser des systèmes bien huilés ou le moral de vos travailleurs.

La compression de la chaîne d’approvisionnement mondiale devant se poursuivre pendant quelques années, il est impossible de prévoir ce que l’on demandera à votre entreprise ou les ressources dont vous disposerez pour y parvenir. Chaque pièce de qualité est synonyme de revenu et de marge. Vous devez donc être prêt à changer de vitesse, ou à modifier les paramètres de votre système de vision industrielle, sur un coup de tête, sans délai ni interruption. Avec une plate-forme hautement configurable et évolutive telle que celle développée par Zebra, vous serez en mesure de mieux surveiller, mesurer et contrôler la production et le mouvement des marchandises les plus nécessaires au fonctionnement de la société.

Pour en savoir plus sur les capacités, les avantages et la simplicité universelle des plates-formes fixes bimodes de numérisation industrielle et de vision industrielle, cliquez ici.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 194 - avril / mai 2022

Stratégies Logistique n°194 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.